Faire sa rentrée dans une école d’informatique : Ce qu’il faut savoir

Faire sa rentrée dans une école d’informatique : Ce qu’il faut savoir

Related Post

  • No related post.

Les écoles d’informatique risquent d’être prises d’assaut à la rentrée 2015. De plus en plus nombreuses, elles proposent des formations qui répondent parfaitement aux besoins des entreprises et des recruteurs et assurent à leurs élèves un avenir tout tracé et une entrée dans le monde du travail facilitée. De quoi séduire les étudiants qui font leur entrée dans l’enseignement supérieur cette année.

Des écoles en plein développement

Développeur, ingénieur d’études et développement informatique, chef de projet ou encore consultant, technicien support informatique et concepteur développeur, autant de nouveaux métiers qui ont la cote et qui passionnent de plus en plus les nouvelles générations d’étudiants qui font leur entrée dans l’enseignement supérieur. On ne compte plus les écoles d’informatique sur le territoire, des établissements qui mettent un point d’honneur à accueillir tous les profils d’élèves, avec ou sans diplôme, en reconversion, sans limite d’âge ou encore gratuitement…

Il faut dire que ces élèves ont tout à gagner à rejoindre ces écoles qui représentent aujourd’hui l’un des meilleurs moyens d’accéder au marché de l’emploi tant la demande dans le secteur de l’informatique est grande.

Des profils plus recherchés

Le marché de l’emploi informatique explose. Ces dernières années, il occupe une place majeure dans le paysage des offres d’emploi. Certains éléments que les étudiants ont pu acquérir pendant leur formation en école d’informatique intéressent particulièrement les recruteurs, comme la connaissance des différents langages, des technologies…

Les élèves qui maîtrisent des langages particuliers comme WinDev, Objective-C et Python sont les plus à même d’obtenir un travail rapidement car on les retrouve dans les offres d’emploi qui reçoivent le moins de candidatures d’après une étude effectuée sur les sites du réseau RégionsJob. Ces « langages en tension » comme ils sont appelés font face aux « langages populaires » qui eux sont largement plus connus des jeunes diplômés : Java et Javascript, PHP, SQL, C#, MySQL, HTML5…

De mêmes du côté des technologies informatiques, un élève qui aura pendant son cursus mis l’accent sur les bases de données Linux, Spring ou encore SGBD mais aussi MongoDB, Junit ou encore SSIS aura accès à davantage d’offres d’emploi.

Des spécificités à prendre en compte au moment de choisir son programme.

Leave a Comment